Thomas Gerard, Thomas Gérard, article Thomas Gerard, Thomas Gerard article
Thomas Gerard, Thomas Gérard, article Thomas Gerard, Thomas Gerard article

Influence-Day : comment attirer un influenceur dans son réseau ?

Vendredi 16 septembre 2016 s’est tenu à Paris « L’Influence-Day  Paris », un événement organisé par Veillemag.com, en partenariat avec le MBA ESG Paris. Son objectif est de mettre en avant les bonnes pratiques pour repérer et attirer des influenceurs dans son réseau. A travers ce post, je souhaite partager avec vous les éléments qui m’ont semblé les plus pertinents à partir de mon expérience.  

1) Qu’est-ce qu’un influenceur ?

C’est sans doute la question qui a été la plus débattue au cours de la journée. Chaque intervenant a fait part de sa définition, et c’est celle d’Anthony Rochand qui a retenu mon attention. Un influenceur est « un chasseur de tendance, une personne très connectée qui est reconnue comme un expert par sa communauté, faisant de lui un leader d’opinion ». Cette définition permet de mettre en lumière le fait que l’on n’arrive pas comme un influenceur sur les réseaux sociaux mais qu’on le devient, en étant précurseur des tendances dans son domaine d’expertise, en adoptant les codes des réseaux sociaux et en étant reconnu comme tel par sa communauté.

Au-delà de la simple définition, Anthony Rochand a proposé une pyramide des influenceurs que je trouve tout à fait pertinente. La base de cette « pyramide de l’influence » est composée de vos fans. Ils n’ont pas une grande influence mais partagent de temps à autre vos contenus. A l’étage supérieur se trouve le super fan, celui qui est très engagé avec votre marque : il partage et like tous vos contenus ! Ensuite, l’influenceur moyen : il possède une communauté significative (plus de 1000 abonnés/fans) et engagée, ce qui permet un bon relai de prise de parole. L’influenceur professionnel est l’avant-dernier étage de la pyramide : expert reconnu par sa communauté, il possède une communauté conséquente (plus de 5000 abonnés/fans) et très engagée. Son domaine d’expertise est souvent son métier, il est donc légitime sur les sujets traités. Et c’est le journaliste en compagnie de la célébrité qui domine la pyramide. Avec des communautés très importantes et réceptives, les journalistes ou les célébrités permettent à votre marque de toucher une audience large et qualifiée sur les réseaux sociaux.

2) Comment repérer un influenceur ?

Un influenceur est généralement assez facile à trouver, il suffit de mettre en place un bon système de veille qui permet de ratisser l’ensemble des médias. Entendez par là : les médias traditionnels (presse papier, télévision, radios…) et les médias en ligne (sites, blogs, réseaux sociaux…). Il intervient dans des débats, écrit des éditos, est cité dans les articles de presse pour apporter un point de vue d’expert sur un sujet donné. Une fois repéré, je vous conseille d’évaluer sa présence en ligne : a-t-il un blog ou un site ? Est-il présent sur les réseaux sociaux ? Est-il actif avec une communauté engagée ? Une présence en ligne permettra de démultiplier la visibilité de votre marque. Pour l’influenceur en ligne, il est là aussi important de vérifier sa e-réputation : est-il vraiment légitime ? Son blog est-il vraiment visité ? Pour cela, je vous recommande l’utilisation de Similar Web qui permet d’avoir un ordre de grandeur du trafic du site ou du blog.

Des outils d’aide à la recherche sont disponibles avec des solutions comme Cision, Talkwalker, Meltwater, Bolero… mais il faut avoir un budget dédié, ce qui n’est pas toujours évident dans les entreprises.

3) Comment contacter un influenceur ?

Contacter l’influenceur est l’étape cruciale de votre stratégie d’influence. Les 8 conseils délivrés par Talkwalker au cours de la journée m’ont semblé les plus pertinents. Les voici avec mon retour d’expérience :

  • « Rentrez dans son radar en amont de votre campagne » : suivez-le, retweetez-le, engagez la discussion !
  • « Personnalisez votre prise de contact» : envoyez-lui un message privé en vous présentant et en expliquant l’objectif de votre démarche.
  • « Soyez concis et bref» : vous êtes sur les réseaux sociaux alors n’oubliez l’acronyme KISS = Keep ISimple and Short !
  • « Proposez un partenariat attractif » : il faut que l’influenceur soit également gagnant dans votre partenariat. Cela peut être de la notoriété pour lui, avoir des nouveaux contacts, faire la promotion de son dernier ouvrage ou une rémunération…
  • « Oubliez le communiqué de presse» : 3 % des journalistes ouvrent les communiqués de presse et seulement 1 % les traitent selon Olivier Cimelière… Que dire de plus ?
  • « Faites confiance à votre influenceur » : laissez-le libre de sa parole et n’essayez surtout pas de l’influencer de quelque façon que ce soit !
  • « Communiquez les résultats de la campagne » : campagne réussie ou pas, cela permettra de garder contact avec l’influenceur et d’avoir un bilan chiffré de l’opération.
  • « Entretenez votre relation» : une fois l’opération terminée, continuez de le mentionner dans des publications, continuez de RT ses messages et ré-engagez la discussion… Pensez à votre prochaine opération !

Un petit conseil qui n’est pas dans les recommandations Talkwaker et qui pourtant va de soi : rencontrez physiquement les influenceurs ! Ils sont présents dans de nombreux événements : conférence, petit-déjeuner, soirée… n’hésitez pas à aller à leur rencontre !

Voilà, je pense que vous avez une bonne base de travail pour mettre en place votre stratégie d’influence sur les réseaux sociaux. Je partage avec vous ces conseils car ils font partie de mon quotidien au sein de ma mission pour le site politiques-energetiques.com, et ils portent leurs fruits.

Si cet article vous a plu, n’hésitez-pas à le partager sur les réseaux sociaux !

A très bientôt !

@ThomG75

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Thomas Gerard : Consultant en communication digitale